Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ECOLE DE SKI FREESTYLE

CONDITIONS
Stage 6 jours
Du Dimanche au Vendredi
Prix: 315€

 

RESERVATION
ESF la PLAGNE
04 79 09 00 40

r-servez.jpg

 

 

 

 

contact

 guiguiroussier@yahoo.fr

FRESTYLE motion

25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 17:33

Il neigeait à gros flocons ce soir sur le Superpipe de Buttermilk... On aurait d'ailleurs pu titrer et épiloguer sur les conditions météo mais non, ce n'est pas de la météo dont on se souviendra, même si elle a compliqué les choses pendant le 1er run (dont sont tirés les clichés dantesques ci-dessous).


Le problème est ailleurs.

La relégation de la finale de lépreuve reine du ski freestyle à un jour de semaine était-elle prémonitoire? Ou alors était-ce la victoire tant annoncée de Tanner Hall qui a tué tous suspens : ah oué, tiens c'est Tanner qui passe, ben ui tiens son run est parfait, de toute façon il va gagner tout le monde le sait. What else?
Ou plus sûrement pour le clan français est-ce la douloureuse déception d'un Kevin Rolland se blessant au genou pendant les échauffements, alors qu'il pouvait pleinement jouer sa place sur le podium. Il restera néanmoins jusqu'au bout, les larmes aux yeux, navré lui aussi de la (relative) pauvreté du spectacle donné ce soir.

Car oui, ce Superpipe n'était pas super. Pas de bataille au somment malgré les efforts démesurés de Simon Dumont, auteur d'un magistral 3ème run, salué par tous, y compris des partisans de Tanner qui le voyaient alors prendre la tête. Pourtant non, l'Histoire semblait déjà écrite : Tanner était le meilleur, il devait gagner. Ce n'est pourtant pas lui qui a fait vibrer la foule ce soir (bon, j'exagère un chouilla). Et Simon méritait selon nous qu'on lui accorde sur le 3ème run la possibilité de relancer le jeu, juste pour voir, juste pour qu'on puisse voir. Et bien non, quelques centièmes de points de moins, et Tanner Hall part pour son dernier run en sachant qu'il a déjà la médaille d'or, sans avoir eu à se mettre en danger. Cette victoire est méritée, là n'est pas la question, le niveau de Tanner est hallucinant, la question c'est l'émotion, le challenge, et dans une certaine mesure la possibilité d'une remise en cause des certitudes des uns et des autres.

Ne nous trompons pas : le podium a admirablement bien ridé, salutations d'ailleurs à Colby West, à Jossi Wells (dont l'appréciation par les juges pourrait bien être à l'origine de la première guerre entre la Nouvelle Zélande et les Etats Unis : en clair, il méritait mieux selon beaucoup de monde), à Mike Riddle qui avait lui aussi un podium sous les spatules (mais qui a chuté, donc rien à dire). A part ça, c'était pas bien folichon.
C'est juste que voilà, on s'est un peu ennuyé pour être polis, et que le rider qui a tout fait pour sortir le public de sa torpeur frigorifique, en fournissant ce qui fait l'essence même des X Games, à savoir le spectacle (on n'est pas aux US pour rien) n'a même pas été encouragé pour ses efforts et son immense talent. Dommage, l'affrontement a été évité pour livrer au final aux spectateurs d'Aspen et d'ESPN un spectacle bien terne, sans enjeu, jusqu'au podium vide de toute émotion...

Déçus, que dire de plus? Déçu pour Kevin qui était là avec tout son talent et son bon esprit, déçu pour Simon Dumont à qui on a quand même un peu refusé le droit de se battre, déçu parce que le Superpipe est censé être le point d'orgue des X Games et que bon voilà... Décu pour Tanner qui méritait une victoire plus éclatante, avec plus de combattants, une victoire à la hauteur de l'énormité objective de son run.

Le tout en vidéo

Partager cet article

Repost 0
Published by Guigui - dans NEWS Live style
commenter cet article

commentaires